La CCSN répond au segment de nouvelles diffusé par Global News le 31 janvier 2020

Nous tenons à corriger des renseignements erronés dans votre reportage (en anglais seulement) sur la proposition de BWXT de produire des pastilles de combustible à son installation de Peterborough.

Nous vous félicitons d’avoir fait une entrevue avec une médecin afin de contrer la désinformation sur la proposition de BWXT, mais il est néanmoins important de diffuser de l’information factuelle au sujet de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN).

Le personnel de la CCSN a bel et bien effectué une évaluation technique de la proposition de BWXT, et ce, en fonction des exigences réglementaires et des normes applicables. Il a également recommandé à la Commission d’autoriser les activités de pelletisation à l’installation de Peterborough. Cette évaluation fait partie des documents soumis par le personnel à la Commission (Document à l’intention des commissaires CMD 20-H2, disponible sur le site Web de la CCSN). Ce document ne constitue pas une autorisation ou une « approbation préliminaire » de la demande de permis de BWXT.

Le personnel de la CCSN est entièrement séparé et distinct de la Commission, qui a le pouvoir exclusif d’approuver la demande de permis de BWXT. La Commission rendra sa décision sur la demande seulement après l’audience publique qui aura lieu les 2 et 3 mars à Toronto, et les 4, 5 et 6 mars à Peterborough. L’évaluation du personnel de la CCSN est l’un des éléments qui seront soumis à l’examen de la Commission pendant ces séances.

Pour clarifier, BWXT n’a aucune autorisation – préliminaire ou autre – d’effectuer des activités de pelletisation à son installation de Peterborough à l’heure actuelle.

Cordialement,

Relations avec les médias
Commission canadienne de sûreté nucléaire

Dernière mise à jour :