Rapports d’événement : Installations de gestion des déchets

Pour connaître les dernières nouvelles :

2021

Kinectrics Inc.

Date de l’événement : 14 juin 2021

Le 14 juin 2021, Kinectrics Inc. a signalé à la CCSN qu’un accident industriel est survenu sur le site de déchets de substances nucléaires pour lequel l’entreprise détient un permis à Tiverton (Ontario).

Kinectrics a engagé un entrepreneur pour qu’il fixe et soulève un moteur de pompe. Au cours de cette manœuvre, un employé travaillant pour l’entrepreneur a été heurté par l’équipement et a subi des blessures mortelles. Le ministère du Travail de l’Ontario fait enquête sur l’accident. Le personnel de la CCSN est en contact avec le ministère du Travail et le titulaire de permis.

Personne d’autre n’a été blessé lors de cet accident. Aucune matière nucléaire n’a été impliquée, et l’événement n’a eu aucun impact sur la sécurité du public ou de l’environnement.

Une mise à jour sur l’événement sera présentée lors de la prochaine réunion de la Commission, et un rapport complet sera fourni lorsque l’enquête sera terminée.

La CCSN présente ses condoléances à la famille et aux collègues du travailleur décédé.

Lire la déclaration de Kinectrics (en anglais).

Laboratoires Nucléaires Canadiens

Date de l’événement : le 18 avril 2021

En réponse aux nouvelles restrictions liées à la COVID-19 imposées par la province de l’Ontario, les LNC réduisent les activités à leurs installations de l’Ontario pour une période pouvant aller jusqu’à un mois. Ils augmenteront aussi le nombre d’employés travaillant à distance. Les LNC continueront à effectuer les travaux nécessaires pour assurer la sécurité des sites, se conformer aux règlements et réaliser les activités essentielles à leur mission.

Pour garantir une approche contrôlée de réduction des activités, des préparatifs sont en cours en consultation avec les employés, les syndicats, EACL et la CCSN. Au cours de cette période, l’équipe de gestion de crise des LNC continuera d’assurer un suivi des exigences provinciales et des risques liés à la COVID-19. Les LNC augmenteront les activités sur place seulement lorsqu’il sera sécuritaire de le faire.

Les LNC continueront de tenir le personnel de la CCSN au courant de leur intervention, y compris les mesures prises pour préserver la santé et la sécurité des travailleurs et protéger l’environnement.

Pour en savoir plus, visitez le site Web des LNC.

Laboratoires Nucléaires Canadiens

Dates des événements : 26 novembre 2020, 15 janvier 2021 et 25 janvier 2021

Installation de conversion de Port Hope

Le 2 mars 2021, les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) ont informé la CCSN qu’ils avaient déversé, à trois occasions, des eaux pluviales dans le port de Port Hope qui dépassaient les paramètres établis dans les objectifs provinciaux de qualité de l’eau. Les déversements ont eu lieu le 26 novembre 2020 ainsi que les 15 et 25 janvier 2021.

Les LNC ont déterminé que les déversements présentent un risque négligeable pour la santé humaine et l’environnement. À la suite de ces événements, les LNC ont cessé de déverser des eaux pluviales jusqu’à ce qu’une enquête ait été menée et que des mesures correctives appropriées aient été mises en œuvre pour empêcher que la situation ne se reproduise.

Les LCN présenteront à la CCSN un rapport complet des événements d’ici le 23 mars 2021 (soit dans les 21 jours suivant la date à laquelle la CCSN a été informée). Le rapport précisera la cause et les effets potentiels des événements sur l’environnement, de même que les mesures qui seront appliquées. Le personnel de la CCSN examinera le rapport définitif pour s’assurer que le public et l’environnement sont protégés, et que les mesures correctives proposées sont appropriées.

Pour de plus amples renseignements, consultez la page Les divulgations publiques de l’Initiative dans la région de Port Hope.

Laboratoires Nucléaires Canadiens

Date de l’événement : 28 janvier 2021

Le 28 janvier 2021, les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) ont signalé à la CCSN qu’ils avaient décelé une augmentation de la concentration de césium pendant leur récente analyse d’échantillons d’eau prélevés à l’exutoire du site des Laboratoires de Whiteshell. Ces concentrations n’ont toutefois pas dépassé les limites réglementaires établies par la CCSN.

Les LNC soupçonnent que cette augmentation est due à des activités liées aux travaux de démolition prévus sur le site, lesquels ont depuis lors été arrêtés. Une enquête est en cours, et les LNC en fourniront un résumé à la CCSN.

L’augmentation des concentrations de césium n’a eu aucun impact sur la santé et la sécurité des travailleurs et du public ou sur l’environnement.

Mise à jour : 5 mars 2021

Les LNC ont achevé leur enquête et transmis le résumé à la CCSN. Les résultats d’analyses supplémentaires indiquent que le césium n’était pas présent en concentrations élevées. Les concentrations de césium demeurent inférieures à la limite réglementaire, et la CCSN a confirmé le contenu du résumé de l’enquête menée par les LNC.

Consultez le site Web des LNC pour en savoir plus.

2020

Laboratoires Nucléaires Canadiens

Date de l’événement : 4 décembre 2020

Le 4 décembre 2020, les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) ont signalé à la CCSN qu’il y avait eu une fuite de mazout à l’installation de gestion des déchets de Douglas Point. La fuite a été isolée dès sa découverte à l’aide de matériaux absorbants pour nettoyer le mazout en surface. Les LNC ont confirmé que moins de 150 litres de mazout avaient coulé dans le drain au sol, et des travaux sont en cours pour récupérer le mazout dans le système de drainage. Il n’y a aucune fuite dans le lac Huron ni aucun impact sur la santé et la sécurité du public ou sur l’environnement.

Consultez le site Web des LNC pour en savoir plus.

Laboratoires Nucléaires Canadiens

Date de l’événement : 23 novembre 2020

Résultats non conformes des essais de toxicité des eaux usées à Port Granby

Le 23 novembre, les Laboratoires Nucléaires canadiens (LNC) ont informé la CCSN de la non‑conformité des résultats d’un essai de toxicité des effluents à l’usine de traitement des eaux usées du Projet de Port Granby. Cette non‑conformité a entraîné un dépassement des limites prévues par le permis pour la toxicité des effluents. Les essais de toxicité font partie des exigences du permis de l’usine de traitement des eaux usées du Projet de Port Granby et visent à prévenir les dommages à la vie aquatique. Les résultats d’analyse de tous les autres échantillons étaient conformes aux seuils d’intervention établis et aux limites prévues par le permis.

Les LNC ont arrêté de déverser l’eau traitée dans le lac Ontario. D’autres échantillons ont été envoyés au laboratoire aux fins d’analyse, et les LNC cesseront de déverser de l’eau dans le lac jusqu’à ce que les résultats confirment que l’eau traitée est conforme à l’ensemble des limites permises.

Il n’y a aucun risque attendu pour le public ou pour l’environnement en raison de cet événement. Le personnel de la CCSN continuera de surveiller cette situation pour s’assurer de la sécurité continue du public et de l’environnement, et les LNC présenteront un rapport de suivi avec des mesures correctives, au besoin.

Visitez le site Web des LNC pour en savoir plus.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 17 novembre 2020

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens ont signalé à la CCSN qu’un colis suspect avait été livré à l’un des bâtiments sur le site des Laboratoires de Chalk River. Le colis a été isolé puis examiné de plus près par les autorités locales, et tous les travailleurs ont été évacués en sécurité du bâtiment. Il a été confirmé que le colis ne posait aucun danger, et les activités courantes ont repris.

L’événement n’a eu aucun impact sur la santé et la sécurité des travailleurs, du public ou de l’environnement.

Visitez le site Web des LNC pour en savoir plus.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 2 novembre 2020

Les LNC ont informé la CCSN qu’il y avait sept cas confirmés de COVID-19 aux Laboratoires de Chalk River. Les employés touchés suivent les directives des autorités locales de santé publique. Par précaution, les autres employés qui travaillaient dans le même secteur s’isolent volontairement chez eux, et le secteur sera désinfecté.

Les LNC continuent d’exploiter leurs installations, tout en surveillant la situation et en fournissant régulièrement des mises à jour à la CCSN. Il n’y a aucun impact sur la sûreté nucléaire.

Consultez le site Web des LNC pour en savoir plus.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 29 octobre 2020

Le 29 octobre 2020, les LNC ont signalé à la CCSN que de la fumée avait été détectée pendant du travail d’usinage de routine aux Laboratoires de Chalk River. Les travailleurs ont été évacués et les responsables de l’intervention d’urgence ont trouvé un petit feu qui a rapidement été éteint. Les LNC font enquête pour trouver la cause du feu. L’événement n’a eu aucun impact sur la santé et la sécurité des travailleurs ou du public ou sur l’environnement.

Consultez le site Web des LNC pour en savoir plus.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 22 octobre 2020

Le 22 octobre 2020, les LNC ont informé la CCSN qu’un court-circuit dans un moteur électrique avait enflammé un petit filtre dans un conduit d’air en métal, activant le détecteur de fumée. Le personnel d’intervention a vu de la fumée se dégageant de l’appareil de traitement de l’air du système de ventilation du bâtiment. Il a conclu que la source de la fumée était le moteur d’un ventilateur. Le petit feu a rapidement été éteint. Cet événement n’a eu aucun impact sur la santé et la sécurité du public ou sur l’environnement.

Consultez le site Web des LNC pour en savoir plus.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 9 octobre 2020

Le 9 octobre 2020, les LNC ont informé la CCSN qu’un colis de matières nucléaires expédié des Laboratoires de Chalk River avait été mal classifié. Après avoir examiné la documentation du colis, les LNC ont confirmé qu’il y avait des différences entre la classification du colis et le débit de dose des matières nucléaires qu’il renfermait. Les LNC examinent le processus de classification des expéditions afin d’éviter que la situation ne se reproduise. Cet événement n’a eu aucun impact sur la santé et la sécurité du public ou sur l’environnement.

Consultez le site Web des LNC pour en savoir plus.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 25 juillet 2020

Fuite dans un réservoir d’eaux usées à l’usine de traitement des eaux usées de Port Granby

Les LNC ont informé la CCSN qu’un opérateur à l’usine de traitement des eaux usées de Port Granby avait observé, lors d’une inspection de routine, une fuite dans un réservoir d’eaux usées. L’usine a été fermée et des mesures ont été prises pour vider le réservoir et colmater la fuite. Les LNC estiment que de 20 à 50 m3 d’eau s’est écoulée du réservoir pour pénétrer dans le bassin de gestion des eaux pluviales situé sur le site.

Les LNC ont prélevé des échantillons d’eau et de sol à divers endroits le long de la voie d’écoulement de l’eau, afin de les analyser. Ils ont indiqué à la CCSN qu’il n’y a jamais eu de risque pour la santé ou la sécurité des travailleurs ou du public.

Le personnel de la CCSN continuera de surveiller la situation pour assurer la sûreté continue de l’environnement et du public.

Pour obtenir de l’information supplémentaire, consultez le site Web des LNC.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 31 mai 2020

Importation d’un article contrôlé sans permis d’importation

Les LNC ont informé la CCSN qu’ils ont importé une substance nucléaire contrôlée (de l’uranium appauvri) qui n’était pas autorisée aux termes de son permis actuel d’importation de la CCSN. L’envoi contenait des barres de combustible provenant d’Exelon, une entreprise américaine.

Les LNC ont conclu que cet événement n’a eu aucune incidence sur la santé, la sûreté et la sécurité des personnes ou sur l’environnement.

Le personnel de la CCSN analyse l’information fournie par les LNC et déterminera les prochaines étapes qu’il conviendra de suivre.

Pour obtenir de l’information supplémentaire, consultez le site Web des LNC.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 27 janvier 2020

Déversement d’eau de surface des bassins de drainage de l’ancien site de gestion des déchets de Port Granby

La CCSN a été avisée qu’entre 200 et 600 m3 d’eau de surface contaminée ont été rejetés le 27 janvier 2020 de l’ancien site de gestion des déchets de Port Granby appartenant aux Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC). Les LNC ont pris des mesures immédiates pour remédier à la situation et la signaler à la CCSN et au Centre d’intervention en cas de déversement de l’Ontario. Il n’y a aucun risque pour la santé ou la sécurité du public, et l’on s’attend à ce que les effets sur l’environnement soient négligeables.

Le personnel de la CCSN continuera de surveiller la situation afin d’assurer la sécurité continue de l’environnement et du public.

Plus d’information est disponible sur le site des LNC.

2019

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 12 septembre 2019

Fuite d’eau de service à Chalk River

Le 12 septembre 2019, la CCSN a appris qu’une fuite d’eau de service avait entraîné une panne de courant aux Laboratoires de Chalk River (LCR) des Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC). De plus, une panne de courant plus généralisée a touché une grande partie de la vallée de l’Outaouais, y compris le site de Chalk River. Les LNC ont retenu et testé l’eau, et ont déterminé qu’il n’y avait aucun danger pour le public ou l’environnement. Le personnel de la CCSN du bureau de site des LCR était sur place afin de surveiller la réponse des LNC à cet événement.

Plus d’information est disponible sur le site des LNC.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 9 janvier 2019

Installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité de Port Granby, qui fait partie de l'Initiative dans la région de Port Hope (IRPH)

Le 9 janvier 2019, la CCSN a appris qu’un travailleur avait été blessé à l’installation de gestion à long terme des déchets de Port Granby. Ce dernier a été transporté dans un centre médical avoisinant, et les LNC continuent à faire enquête sur les causes de l’incident. Il n’y a eu aucun impact sur la sécurité du public ou sur l’environnement.

Consultez le site Web de l’IRPH pour des renseignements sur l’incident ainsi qu’une mise à jour sur l’état du travailleur

2018

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 5 novembre 2018

Installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité de Port Granby, qui fait partie de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH)

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens ont informé la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) d’une fuite d’eau non traitée à l’usine de traitement des eaux usées de Port Granby. La fuite a été contenue et aucune incidence environnementale n’est prévue à la suite de l’événement. Il n’y a pas eu de risque à la sécurité des travailleurs ou du public.

Pour en savoir plus, consultez la page Web de divulgations publiques de l’IRPH.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 25 janvier 2018

Installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité de Port Granby, qui fait partie de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH)

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens ont signalé à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) que de l’eau avait été découverte coulant d’un ancien réservoir de collecte des eaux souterraines sur le site de l’installation de gestion des déchets de Port Granby. Dès que l’incident a été constaté, le système de pompage de l’eau a été éteint pour interrompre l’écoulement de l’eau dans le réservoir de collecte.

Une analyse indépendante de l’eau est en cours. Les résultats préliminaires de l’analyse du titulaire de permis confirment qu’il n’y a aucun risque pour l’environnement ou le public.

La CCSN continue de surveiller la situation et fournira une mise à jour si des mesures de suivi sont nécessaires.

Consultez la page Web des divulgations publiques de l’IRPH pour en savoir plus.

2017

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 23 juin 2017

Site du project de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH)

Mise à jour (26 juin 2017)

Le Bureau de gestion de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) a informé la CCSN que de fortes précipitations dans les secteurs de Cobourg et de Port Hope les 22 et 23 juin ont entraîné le débordement du bassin de retenue de l’eau de l’installation de gestion des déchets à long terme (IGDLT) du projet de Port Hope et du basin collecteur de l’installation de gestion des déchets de Port Granby. Par conséquent, de l’eau non traitée a été rejetée dans le lac Ontario.

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (le titulaire de permis) contrôlent la situation, et le débordement est terminé.

LNC vérifie actuellement la qualité de l’eau. Les résultats préliminaires indiquent que le public et les travailleurs ne courent aucun risque. Les inspecteurs de la CCSN seront sur place aujourd’hui pour recueillir des échantillons et superviser les mesures de suivi du titulaire de permis.

La CCSN collabore avec le ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique de l’Ontario et continuera de surveiller la situation.

Un rapport sur l’événement sera présenté au cours d’une prochaine séance publique de la Commission.

Consultez le site Web des divulgations publiques de l’IRPH pour obtenir d’autres renseignements.

Avis original (23 juin 2017)

Le Bureau de gestion de l’Initiative dans la région de Port Hope a signalé à la CCSN que plusieurs heures de fortes pluies ont provoqué le débordement d’un bassin de traitement au site du projet et une infiltration dans un égout pluvial qui se déverse dans le lac Ontario. Des analyses de l’eau sont en cours. D’autres renseignements seront affichés sur le site Web de l’IRPH dès qu’ils seront disponibles.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 21 avril 2017

Installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité de Port Granby, qui fait partie de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH)

Le Bureau de gestion du Programme des déchets historiques a signalé à la CCSN qu’il y avait eu une fuite dans un conduit souterrain sur le site du Projet de Port Granby. Le conduit sert au transfert d’eau non traitée vers l’installation de traitement sur le site. La fuite a été confinée au site, et le conduit a été réparé, mis à l’essai et remis en service. Il n’y a eu aucun impact sur la santé et la sécurité des travailleurs et du public. La CCSN vérifiera que toutes les mesures correctives sont appliquées par les LNC afin d’empêcher qu’une telle situation ne se reproduise.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’IRPH.

Mississauga Metals and Alloys

Date de l’événement : 6 février 2017

Mississauga Metals and Alloys, Brantford (Ontario)

Conformément aux conditions de son permis, Mississauga Metals and Alloys a signalé à la CCSN qu’un feu s’était déclaré dans son installation de Brantford (Ontario). Le feu a touché le bâtiment principal seulement – aucune substance radioactive n’a été touchée. Le service d’incendie de Brantford a maîtrisé le feu. Aucun travailleur n’a été blessé et il n’y a eu aucun impact radiologique sur la santé ou la sécurité du public ou de l’environnement.

Cet incident fera l’objet d’une discussion à une prochaine réunion publique de la Commission.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement : 13 janvier 2017

Installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité de Port Granby, qui fait partie de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) (Ontario)

Le Bureau de gestion de l’Initiative dans la région de Port Hope a signalé à la CCSN que l’alarme du système d’alerte précoce s’est déclenchée dans l’un des compartiments de l’usine de traitement des eaux usées de Port Granby. L’alarme indiquait la présence de niveaux élevés de gaz d’hydrogène sulfuré. Dès que l’alarme a retenti, le personnel a suivi les procédures en place et a immédiatement évacué le bâtiment. Cet incident n’a eu aucun effet hors site et n’a présenté aucune menace à la sécurité du public.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’IRPH.

2016

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement: 1er décembre 2016

Installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité de Port Granby, qui fait partie de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) (Ontario)

Le Bureau de gestion de l’Initiative dans la région de Port Hope a signalé à la CCSN qu’une forte odeur rappelant l’ammoniac avait été détectée pendant le placement de déchets. Deux travailleurs exposés à l’odeur ont fait l’objet d’une évaluation médicale et ont reçu l’autorisation de retourner au travail. Selon les observations préliminaires, l’odeur provenait d’un fût qui coulait. Il n’y a aucune indication à l’heure actuelle comme quoi la substance qui coulait a eu des effets hors site ou des impacts sur le public.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’IRPH.

Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC)

Date de l’événement: 31 mars 2016

Installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité de Port Granby, qui fait partie de l’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) (Ontario)

Le Bureau de gestion de l’Initiative dans la région de Port Hope a informé la CCSN d’un rejet imprévu d’eaux non traitées dans le lac Ontario lors d’activités de construction à l’Installation de gestion des déchets radioactifs de faible activité de Port Granby. L’impact pour l’environnement est jugé négligeable, et le rejet n’a eu aucune incidence sur les travailleurs et le public. Le personnel de la CCSN s’assurera que les LNC prennent toutes les mesures correctives requises pour éviter qu’un événement semblable se produise.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’IRPH

2015

Ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique de l’Ontario

Date de l’événement: 29 avril 2015

Site de la mine fermée de Deloro, Deloro (Ontario)

Le ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique (MEACC) de l’Ontario, conformément à la réglementation et aux conditions de son permis, a informé la CCSN d’un événement au site de la mine fermée de Deloro. Pendant les travaux d’assainissement du site, l’effondrement d’une barrière d’eau temporaire a causé un rejet non planifié d’eaux usées de construction. Les eaux en question n’étaient pas radioactives, donc on ne s’attend pas à ce que l’incident ait de répercussions sur l’environnement. À leur visite du site, un inspecteur et d’autres employés de la CCSN n’étaient pas satisfaits des plans d’urgence du MEACC en cas d’instabilité des barrières d’eau. Le 5 juin, la CCSN a annoncé qu’elle avait délivré un ordre au MEACC pour que ce genre d’incident ne se reproduise pas. L’événement fera l’objet de discussion à la réunion publique de la Commission du 17 juin 2015.

Consultez la lettre du MEACC aux principales parties intéressées de la collectivité to lettre du MEACC aux principales parties intéressées de la collectivité site Web du MEACC pour pour obtenir de plus amples renseignements sur le projet d’assainissement de la mine de Deloro.

Dernière mise à jour :