Application de la méthode de Bayes pour évaluer le seuil de déclenchement de protection contre la surpuissance locale (PSL)/protection contre la surpuissance neutronique (PSN)

Résumé d’un document technique présenté à la :
37e Conférence annuelle de la Société nucléaire canadienne
Juin 2017

Préparé par :
Dumitru Serghiuta et John Tholammakkil, Commission canadienne de sûreté nucléaire, Ottawa, Canada
David Alain Stephens, Université McGill, Montréal, Canada
Anthony O’Hagan, professeur émérite, Université de Sheffield, R.-U.

Résumé :

Une évaluation réglementaire indépendante du seuil de déclenchement de PSL/PSN en présence de conditions de vieillissement du circuit caloporteur est nécessaire, afin de vérifier et de confirmer le caractère adéquat des valeurs proposées par les titulaires de permis relativement aux seuils de déclenchement installés. Le personnel de la CCSN a entrepris un projet de recherche en plusieurs étapes visant à mettre au point un logiciel et un cadre statistique bayésiens afin d’appuyer une vérification réglementaire indépendante et d’accroître l’information saisie en vue d’un processus décisionnel tenant compte du risque (PDTCR).

Le cadre statistique bayésien a été conçu pour évaluer les distributions liées aux défaillances fonctionnelles d’un système PSL/PSN avec des variables fixes de contrôle de la conception (nombre de détecteurs, emplacement des détecteurs et valeur du seuil de déclenchement). Plus particulièrement, le cadre statistique bayésien devrait permettre de répondre à la question suivante : « Quelle est la fréquence estimée des défaillances (fonctionnelles) du système PSN et quel est le niveau d’incertitude concernant cette estimation? »

L’approche bayésienne a été choisie, car la méthodologie PSL/PSN de conception est fondée sur un modèle probabiliste. De par leur conception, les méthodes bayésiennes prennent en compte directement le niveau d’incertitude lié aux paramètres d’un modèle de probabilité (même si ces paramètres incertains sont considérés comme des nombres fixes) et sont souvent utilisées, comme pratique éprouvée, dans les domaines de la fiabilité et de l’évaluation probabiliste comme étant la façon appropriée de traiter de manière officielle de l’information subjective.

Le document décrit la théorie, le fondement technique et les exigences logicielles qui ont été élaborés au cours de la première phase du projet, achevé en mars 2016, et l’approche adoptée pour mettre au point les algorithmes codés dans le logiciel, ainsi que certains des critères connexes à la vérification et à la fabrication des problèmes de référence aux fins de qualification.

Pour obtenir une copie du document correspondant au résumé, veuillez communiquer avec nous à cnsc.info.ccsn@canada.ca ou en composant le 613.995.5894 ou le 1.800.668.5284 (au Canada). Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :