In situ measurements of tritium evapotranspiration (3H-ET) flux over grass and soil using the gradient and eddy covariance experimental methods and the FAO-56 model

Résumé de l’article publié dans le Journal of Environmental Radioactivity –  Juin 2015

Auteurs :
O. Connan, D. Maro, D. Hébert, L. Solier, P. Caldeira Ideas, P. Laguionie , N. St-Amant
Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN)

Résumé

Un article intitulé « In situ measurements of tritium evapotranspiration (3H-ET) flux over grass and soil using the gradient and eddy covariance experimental methods and the FAO-56 model » a été publié dans le Journal of Environmental Radioactivity. L’article porte sur les résultats d’une recherche conjointe menée par la CCSN et l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire de France. Cette recherche visait à mesurer et à surveiller le comportement du tritium dans des milieux terrestres à deux sites expérimentaux : un à Pembroke (Ontario) et l’autre dans le nord de la France. Le tritium a été mesuré dans des échantillons d’air, de sol et de végétation, et les résultats ont été analysés pour mieux comprendre son comportement relativement au cycle de l’eau. Afin de surveiller ce comportement, trois différentes méthodes pour calculer le flux de l’évapotranspiration du tritium en prairie ont été utilisées. Les chercheurs ont constaté que les trois modèles ont produit des résultats semblables. Cette recherche servira à améliorer les grands modèles utilisés pour prédire le comportement du transfert du tritium dans l’environnement

Pour obtenir une copie du document correspondant au résumé, veuillez communiquer avec nous à info@cnsc-ccsn.gc.ca ou en composant le 613.995.5894 ou le 1.800.668.5284 (au Canada). Veuillez fournir le titre et la date du résumé.