L’échange efficace d’information sur la réglementation grâce aux communications numériques

L’échange efficace d’information sur la réglementation grâce aux communications numériques

Table des matières

Bien branchés…

Les notes du conférencier

Les Canadiens figurent parmi les peuples les plus branchés de la planète.

Chaque jour, nous recevons des tonnes d’information sur des enjeux qui provoquent en nous autant de préoccupations que de questions, comme :

  • la construction potentielle d’un pipeline près de chez nous

    Ou :
  • de nouvelles études sur la santé nous conseillant d’éviter certains aliments

Perdus dans le brouillard

Placeholder image

Les notes du conférencier

En tant qu’organismes de réglementation nationaux, nous sommes très bien placés pour aider les Canadiens à voir plus clair. Nous pouvons les aider :

  • à prendre en considération et à développer des opinions plus éclairées
  • afin de prendre de meilleures décisions au bout du compte

Sources d’information fiables

Placeholder image

Les notes du conférencier

En tant qu’organismes de réglementation, nous devrions tous viser à être la source d’information la plus fiable dans chacun de nos secteurs.

Cela présente des défis assez uniques…

Défis

Placeholder image

Les notes du conférencier

… comme devoir expliquer de l’information technique ou réglementaire dans un langage clair à diverses parties intéressées, dont certaines qui remettent en question notre indépendance.

Une bonne présence en ligne, au moyen des médias sociaux par exemple, peut nous aider à relever ces défis…

Bâtir la confiance

Placeholder image

Les notes du conférencier

… et à atteindre trois objectifs importants :

D’abord, établir un climat de confiance en entretenant des voies de communication ouvertes, en communiquant de l’information opportune et importante, et en amorçant un dialogue avec les gens de nos communautés.

Il est très important d’établir cette confiance et ces liens pour pouvoir intervenir efficacement en cas d’urgence.

Donner accès

Placeholder image

Les notes du conférencier

Deuxièmement, tout comme un serveur qui distribue des hors­d’œuvres, nous alimentons les fils de médias sociaux avec des récits, des citations, des faits saillants et des figures, donnant ainsi aux utilisateurs l’information dans la paume de leur main.

Cela non seulement améliore l’accès à l’information, mais nous permet également de démontrer au quotidien la pertinence de notre travail et de favoriser l’engagement des utilisateurs.

Mandat confié par le Parlement

Placeholder image

Les notes du conférencier

Troisièmement, en tant qu’organismes de réglementation fédéraux, nous avons l’obligation de communiquer et de consulter lorsque nous envisageons de mettre en œuvre de nouvelles exigences ou de nouveaux changements.

Les médias sociaux peuvent nous aider à y arriver en améliorant la circulation de l’information…

… et en nous forçant à trouver la façon la plus simple d’expliquer les changements proposés.

Plateformes déjà étudiées

Placeholder image
  • Twitter
  • YouTube
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Google
  • Pinterest
  • Flickr
  • Instagram (coming soon)

Les notes du conférencier

Aujourd’hui plus que jamais, nous avons une panoplie de plateformes de médias sociaux.

Voici la liste de plateformes – examinées au préalable aux fins de sécurité et de respect de la vie privée – qui sont utilisées à la grandeur du gouvernement.

La clé du succès est de créer du contenu intéressant et adapté.

Modules interactifs, infographies…

Placeholder image

Les notes du conférencier

Nous nous éloignons des produits de communication traditionnels, comme les communiqués, les documents d’information et les foires aux questions…

…et utilisons plutôt des infographies, des modules interactifs, des essais photographiques et des messages dans les médias sociaux qui aident les gens à « relier les points » et à comprendre la pertinence de notre travail.

Vidéos et diffusion en direct

Placeholder image

Les notes du conférencier

La vidéo connaît également une forte croissance.

Des vidéos mettant en vedette des experts de la CCSN ont d’ailleurs connu beaucoup de succès.

De plus, la diffusion en direct d’audiences et d’autres événements est devenue plus facile et abordable que jamais.

Webinaires et clavardage

Placeholder image

Les notes du conférencier

Les webinaires et le clavardage sont deux autres moyens de communication que nous avons adoptés.

Voici un exemple de la CCSN : un webinaire sur le rayonnement donné le mois dernier par un de nos spécialistes dans une classe de sciences du secondaire.

À mesure que nous avançons, nous continuons de voir d’autres changements.

Changements

Il faut moins…

  • D’annonces indépendantes
  • D’équipes des communications
  • De grand public
  • D’approbations
  • De canaux de communication uniques
  • De voix faisant autorité

Il faut plus…

  • De campagnes influentes
  • D’équipes multidisciplinaires
  • De segmentation du public cible
  • De confiance et de responsabilisation
  • De canaux multiples (en personne)
  • De voix authentiques

Les notes du conférencier

Et ces changements touchent non seulement les produits de communication, mais également notre façon d’aborder les communications.

Les tendances veulent que nous ayons recours à des campagnes plutôt qu’à des annonces pour influer sur les opinions ou les comportements.

Nous avons besoin d’équipes multidisciplinaires plus agiles, capables de prendre des décisions rapidement et de répondre aux préoccupations à mesure qu’elles se présentent.

Surveillance environnementale indépendante

Placeholder image

Les notes du conférencier

Voici un autre exemple de la CCSN :

En janvier dernier, nous avons commencé à communiquer au sujet de notre nouveau Programme indépendant de surveillance environnementale, qui exige la prise d’échantillons à proximité des installations nucléaires pour veiller à la protection de la santé et de l’environnement.

Contenu Web et vidéos

Placeholder image

Les notes du conférencier

Pour expliquer le Programme, nous avons créé une carte interactive facilitant l’accès aux données, accompagnée d’une explication simple du processus de collecte de données et de la signification des résultats.

Nous avons également affiché sur notre chaîne YouTube une vidéo expliquant le fonctionnement du Programme.

Twitter et Facebook

Placeholder image

Les notes du conférencier

Nous utilisons Twitter et Facebook pour avertir les communautés que nous sommes dans la région.

Du côté gauche de l’image, on aperçoit ma collègue Kate dans un jardin près de la centrale nucléaire de Point Lepreau.

À droite, la voilà à Elliot Lake, près de mines d’uranium déclassées.

Discussions en personne

Placeholder image

Les notes du conférencier

Je tiens à souligner que les médias sociaux ne remplaceront jamais les interactions en personne.

À la CCSN, nos employés sont nos meilleurs ambassadeurs.

Ils nous ont beaucoup aidés en parlant du Programme aux Premières Nations, aux groupes environnementaux et aux résidants concernés.

Médias locaux

Placeholder image

Les notes du conférencier

Des journalistes locaux, que nous avons appris à connaître au fil des ans, nous ont également aidés à communiquer de l’information sur le Programme aux résidants de communautés voisines d’une centrale nucléaire, lesquels ne suivent pas nécessairement la CCSN dans les médias sociaux.

Les analytique

Placeholder image

Les notes du conférencier

De nos jours, les méthodes analytiques quant à l’utilisation du Web et des médias sociaux nous offrent l’avantage de pouvoir évaluer le succès de nos initiatives au quotidien, ou de les rajuster au besoin.

Bon…Et alors?  

Et alors?

Placeholder image

Les notes du conférencier

Voici la chose la plus importante à retenir :

En tant qu’organismes de réglementation fédéraux, nous devrions travailler ensemble pour échanger sur nos approches, nos outils et les leçons que nous avons retenues pour accroître l’efficacité de nos initiatives de communication…

…parce qu’il est peu probable que nos équipes grandissent beaucoup au cours des prochaines années.

Nos groupes de communications respectifs devraient également collaborer entre eux pour veiller à ce que les organismes de réglementation fédéraux puissent faire valoir leurs opinions relativement aux initiatives du gouvernement du Canada, comme la transition vers canada.ca.

Placeholder image

Les notes du conférencier

C’est tout pour moi.

Merci de votre attention.  

Détails

Présentation par Marc Drolet pour l’atelier annuel de la Communauté des régulateurs fédéraux

Marc Drolet

Le 4 décembre 2015, Marc Drolet, conseiller principal en relations médias à la CCSN, a donné une présentation lors de l’atelier annuel de la Communauté des régulateurs fédéraux tenu à Ottawa (Ontario). Sa présentation s’intitule « L’échange efficace d’information sur la réglementation grâce aux communications numériques ».

Téléchargements