Rencontrez la nouvelle présidente et première dirigeante de la CCSN – Rumina Velshi

Mme Velshi a commencé son mandat de cinq ans comme présidente de la CCSN le 22 août 2018.

Apprenez-en plus de Rumina Velshi

Le Rapport annuel 2017-2018 est maintenant en ligne

Le rapport qui met en évidence plusieurs de nos succès au cours du dernier exercice. Il illustre très bien notre engagement absolu envers la sûreté et la rigueur avec laquelle nous prenons toutes nos décisions en matière de réglementation.

Apprenez-en plus rapport annuel 2017-2018

La version provisoire du Rapport annuel de surveillance réglementaire de la CCSN sur l’utilisation des substances nucléaires au Canada : 2017 est disponible

Le rapport porte sur les résultats des activités de vérification de la conformité et d’application de la loi réalisées en 2017 auprès des titulaires de permis qui utilisent des substances nucléaires dans cinq secteurs : médical, industriel, universitaire et de la recherche, commercial et des déchets de substances nucléaires. Les commentaires écrits doivent être soumis avant le 4 septembre 2018.

Lire le rapport annuel de surveillance réglementaire de la CCSN sur l’utilisation des substances nucléaires au Canada : 2017

Rencontrez le Conseiller scientifique principal de la CCSN – Peter Elder

La science et les renseignements fondés sur des preuves constituent le fondement de la prise de décisions réglementaires

Pour en savoir plus de Conseiller scientifique principal de la CCSN

Lettre ouverte : Projet d’installation de gestion des déchets près de la surface

La CCSN donne des précisions sur le processus de réglementation en cours pour le projet proposé d’IDGPS

Lire la lettre

Maintenant disponible

La science de la sûreté – Rapport de recherche de la CCSN 2016–2017

Lire le rapport

Avis de réunion publique et de financement des participants

Du financement est actuellement offert pour l'examen de deux rapports de surveillance réglementaire

Pour en savoir plus

Nouvelle vidéo sur le Sondage annuel auprès des fonctionnaires fédéraux (SAFF)

Les employés de la CCSN ont produit une vidéo dynamique pour encourager son personnel à remplir le Sondage annuel auprès des fonctionnaires fédéraux.

Visionnez la vidéo

Dernières nouvelles

17 octobre 2018
  • Découvrez comment nos experts partagent l’expérience et les connaissances, tant sur la scène nationale qu’internationale.
9 octobre 2018
  • Le Rapport annuel 2017-2018 est maintenant en ligne
3 octobre 2018
  • Présentation intitulée « La réglementation de l’extraction minière et de la production d’uranium : Un élément des lois nationales sur la réglementation nucléaire »
1 octobre 2018
  • M. Jammal a donné une présentation sur la réglementation des technologies nucléaires novatrices
  • Jason Cameron, vice-président et chef des communications de la CCSN, préside le symposium international de l’AIEA sur la communication des urgences nucléaires et radiologiques au public

Vidéo

Transcription

Bonjour, je me nomme Adèle.

À quoi les termes « nucléaire » et « radioactivité » vous font-ils penser?

Pensez-vous à ces objets?

Et si je vous disais que le radioactivité est tout autour de nous?

Vous me ne croyez pas, non?

Eh bien, jetons-y un coup d'œil.

Avez-vous déjà entendu parler du rayonnement cosmique?

Il provient du soleil et de l'espace.

L'atmosphere de la Terre nous en protège.

Le rayonnement cosmique constitue environ vingt pourcent du rayonnement naturel auquel nous sommes exposés tous

les jours sur Terre.

Et plus vous allez en altitude, moins vous serez protégés par l'atmosphère.

Voilà pourquoi vous serez exposés à plus de rayonnement naturel si vous travaillez dans l'espace, prenez l'avion ou escaladez une montagne.

Mais ne vous inquiétez pas... la dose de rayonnement supplémentaire que vous recevez pendant un vol d'un bout à l'autre du Canada constitue seulement une petite fraction de dose totale de rayonnement à laquelle vous pouvez être exposée en sécurité dans une année.

La Terre elle-même est naturellement radioactive.

Les éléments radioactifs comme le carbone et l'hydrogène se trouvent dans les plantes, l'eau et l'air.

Les roches et le sol contiennent aussi de petites quantités d'uranium.

En fait, soixante pour cent du rayonnement total auquel vous êtes exposés provient de sources naturelles comme le soleil et la Terre.

Alors d'où proviennent les autres quarante pour cent?

Ils proviennent des activités nucléaires humaines.

Voilà où nous entrons en scène.

Je travaille à la Commission canadienne de sûreté nucléaire, ou CCSN.

Nous réglementons l'utilisation de toutes les substances nucléaires au Canada, qu'elles soient utilisées pour faire fonctionner les réacteurs, pour détecter les fissures dans les turboréacteurs ou encore pour détecter et traiter le cancer.

Votre dose liée aux activités nucléaires humaines provient principalement des procédures médicales.

Les cliniques de traitement du cancer utilisent des substances nucléaires ou des machines comme les accélérateurs linéaires pour soigner les patients atteints d'un cancer.

Ces machines s'attaquent aux cellules cancéreuses à l'aide de faisceaux à haute puissance.

Les cliniques se servent aussi de minuscules implants radioactifs pour détruire les cellules cancéreuses.

La CCSN inspecte les hôpitaux et les cliniques pour vérifier que les substances nucléaires et l'équipement sont utilisés de façon sécuritaire.

La CCSN veille aussi à l'élimination appropriée de ces substances.

La CCSN delivre des permis autorisant plusieurs autres utilisations des substances nucléaires.

En fait, on peut en retrouver dans presque tous les quartiers.

Commençons par votre maison.

Supposons que vous faites votre déjeuner comme à tous les matins, et que vous brûlez votre pain.

Qu'est ce qui arrive?

[ bips de détecteur de fumée ]

Votre détecteur de fumée se déclenche, non?

La plupart de ces appareils contiennent une substance radioactive appelée américium 241 qui permet de détecter la fumée dans l'air.

Ces appareils sont sécuritaires et sans danger pour votre santé ou celle de votre famille.

La CCSN délivre des permis aux entreprises canadiennes qui conçoivent et fabriquent des détecteurs.

Saviez-vous que votre ordinateur, votre réveil et tous les autres appareils électriques dans votre maison pourraient fonctionner grâce à la technologie nucléaire?

Quinze pour cent de l'électricité au Canada est produite de cette facon.

Au total, il y a dix-neuf réacteurs nucléaires au Canada.

La CCSN s'assure que ces installations fonctionnent de façon sécuritaire.

La CCSN exigent aussi que les exploitant testent régulièrement le sol et l'eau de surface près de l'installation pour s'assurer que les personnes et l'environnement sont protégés.

Parlons maintenant de votre école.

Savez-vous où se trouvent les matières nucléaires?

Elles sont ici... dans les enseignes de sortie par example.

Le tritium est une forme radioactive de l'hydrogène qui est scellé dans des tubes de verre traités au phosphore.

C'est lui qui rend le phosphore lumineux, même pendant une panne d'électricité.

Pas besoin d'électricité ou de piles pour fonctionner.

Les supermarchés, les hôpitaux et plusieurs autres endroits publics utilisent des enseignes de sûreté renfermant du tritium.

Quel est le lien maintenant entre votre supermarché et la technologie nucléaire?

Au Canada, des aliments comme les oignons, les patates, le blé, la farine, les épices et certains assaisonnements peuvent être irradiés.

L'irradiation est un processus qui consiste à exposer les aliments au rayonnement ionisant afin de tuer les microorganismes.

L'irradiation vous protége contre l'empoisonnement alimentaire par des bactéries nocives comme la bacterie

E.coli et la salmonelle, et garde aussi les aliments frais beaucoup plus longtemps.

Et non, I'irradiation ne rend pas les aliments radioactifs.

Nous savons tous que l'été au Canada est la saison de la construction.

Les jauges portatives sont des appareils à rayonnement souvent utilisées sur les chantiers de construction.

Elles peuvent mesurer l'épaisseur des routes et détecter l'humidité dans le sol sans avoir même besoin de creuser.

La CCSN délivre des permis pour tous les appareils à rayonnement portatifs et veille à ce que tous ceux qui les utilisent ont reçu une bonne formation.

Passons maintenant aux choses les plus excitantes - l'exploration spatiale s'appuie aussi sur la technologie nucléaire...afin de nous permettre d'étudier et d'explorer notre système solaire, y compris la Terre, la lune et Mars.

Bien que les États-Unis menent les missions vers Mars, let

Canada a aussi joué un rôle modeste mais significatif.

Dans une des missions vers Mars, des Canadiens ont fourni le spectromètre d'analyse de particules alpha et de rayonnement X.

C'est une sonde qui utilise des particules alpha et des rayons X pour déterminer la composition chimique des roches sur Mars.

Comme vous pouvez le voir, le rayonnement et la technologie nucléaire font partie de notre quotidien.

La CCSN s'assure que les installations et les activités nucléaires soient sécuritaires au Canada, et ce, pour nous protéger et protéger l'environnement.

Prochaines séances de la Commission

Décisions récentes

  • 27 septembre 2018
    Décision sur la demande concernant le renouvellement du permis d’exploitation d’un réacteur nucléaire de Bruce Power pour la centrale nucléaire de Bruce
    Communiqué de presse
  • 8 août 2018
    Décision sommaire sur la demande d’OPG concernant le renouvellement du permis d’exploitation de la centrale nucléaire de Pickering
    Communiqué de presse | Compte rendu sommaire de décision
  • 1er août 2018
    Décision sur la demande des Laboratoires Nucléaires Canadiens concernant le renouvellement du permis de déclassement d’un établissement de recherche et d’essais nucléaires pour les Laboratoires de Whiteshell
    Compte rendu de décision
  • 1er août 2018
    Décision sur la demande d’AREVA Resources Canada Inc. concernant la modification du permis d’exploitation de l’établissement de Cluff Lake pour refléter le changement de dénomination sociale du titulaire de permis, passant d’AREVA Resources Canada Inc. à Orano Canada Inc. et la garantie financière modifiée pour l’établissement de Cluff Lake
    Compte rendu de décision
  • 12 juillet 2018
    Décision sur la demande d’AREVA Resources Canada Inc. concernant la modification du permis d’exploitation de McClean Lake pour refléter le changement de dénomination sociale du titulaire de permis, passant d’AREVA Resources Canada Inc. à Orano Canada Inc.
    Compte rendu de décision

Restez branchés

Voici comment obtenir les dernières nouvelles sur la surveillance de la réglementation nucléaire au Canada

Dernière mise à jour :